Follow by Email

21/10/2014

"Nel buio hangar delle anime" par Stefano Nardelli - www.giornaledellamusica.it




Dans les âmes sombres de l'hangar

"Régis Campo va construire une partition percutante et brillante, richement orchestrée avec des inserts de guitare électrique et de synthétiseurs inhabituelles dans une structure traditionnelle.
La succession incessante de dialogues de la première partie est résolu par un style qui renvoie à Janácek par une imbrication équilibrée entre le mot chanté et l'articulation instrumentale, tandis que les longs monologues et les ensemble vocaux de la deuxième partie sont exprimés avec un accent lyrique qui évoque un certain Debussy.
Excellente interprétation de l'orchestre symphonique de Mulhouse, du Choeur de l'Opéra du Rhin comme de tous les artistes sur scène, dirigés par un chef d'orchestre pertinent.
Chaleureux applaudissements et rappels du public lors de la première."

Stefano Nardelli

http://www.giornaledellamusica.it/rol/?id=4763

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire